31/01/2012

Eclaboussures de mer

Cliquer sur la photo pour l'agrandir @ Mido 2012

des cris et des rires 
aux éclaboussures de mer 
un parfum flotte

Bergerie 14

Suppose...
Que je pleure des coeurs
Qui se cassent en mille morceaux
Et que je te demande
De cueillir des fleurs dans un champ
où un oiseau viendra se poser sur ton épaule



Post planifié

29/01/2012

Bergerie 17 sous terre - Guillevic (1907-1997)



Suppose...
Que le village soit sous la terre
Qu'une rafale de vent vienne s'y installer
Et que je te demande
D'arrêter cette histoire
Pour la recommencer
.


Post planifié

28/01/2012

Bergerie 12 -- Guillevic (1907-1997)



Suppose
Que le soleil couchant
S’en aille satisfait
Et que je te demande
D’aller lui réclamer
Ce qu’il doit nous payer
Pour sa journée de gloire.


Post planifié 

27/01/2012

Bergerie 3 -- Guillevic (1907-1997)



Suppose
Que la fleur soit si drue
Que c'est trop de défi
Et que je te demande
De m'apprendre à la voir
Sans penser que c'est nous
Que sa mort atteindra


Post planifié 

25/01/2012

Bergerie 19 -- Guillevic (1907-1997)


Suppose

Que près de nous la mer
Se mette à grommeler

Et que je te demande
De n'avoir d'autre peur

Que celle que nous donne
Son silence étranglé



Post planifié 

23/01/2012

Bergerie 4 -- Guillevic (1907-1997)



Suppose
Que le vol d'un oiseau
Nous invite au voyage
Et que je te demande
De nous blottir en lui
Pour avec lui voler
A travers la pénombre

Post planifié

22/01/2012

Bergerie 2 -- Guillevic (1907-1997)

mido @ 2111


Suppose
Que près de toi mes jours
Aient un cours trop rapide
Et que je te demande
De faire de mon temps
Un temps de végétal
Pas pressé de fleurir


Post planifié 

20/01/2012

Bergerie 15 -- Guillevic (1907-1997)

@ Mido 2011


Suppose...
Que je pleure des coeurs
Qui se cassent en mille morceaux
Et que je te demande
De cueillir des fleurs dans un champ
où un oiseau viendra se poser sur ton épaule


Post planifié 

19/01/2012

Bergerie 7 Rocher - Guillevic (1907-1997)

Suppose
Que ce soit le rocher
Qui frappe à notre porte
Et que je te demande
De le laisser entrer
Si c’est pour nous conter
Le temps d’avant le temps.


Post planifié 

18/01/2012

Bergerie 6 -- Guillevic (1907-1997)

@ MIDO 2011


Suppose
Qu'un couple de mésanges
Cogne à notre fenêtre
Et que je te demande
De les laisser cogner
Jusqu'à ce qu'on nous parle
Un langage entendu



Post planifié 

17/01/2012

Bergerie 8 -- Guillevic (1907-1997)





















Suppose
Que s’ouvrent sous nos yeux
Tous les toits de la ville
Et que je te demande
De choisir la maison
Où, le toit refermé, Tu aimeras la nuit.


Post planifié 

16/01/2012

Bergerie 13 - Guillevic (1907-1997)












Suppose...
Que je n'aie rien à faire
Que d'attendre la nuit
De vouloir qu'elle arrive
Avec tout le retard
Que l'on peut mettre à vivre.



Post planifié

15/01/2012

Bergerie 18 -- Guillevic (1907-1997)

@ Mido 2011



Suppose...
Que l'océan soit petit
Très petit comme une flaque
Et que je te demande
De le faire grandir
Pour que je puisse y nager
Tranquille et reposé


Post planifié 

14/01/2012

Bergerie 16 -- Guillevic (1907-1997)

@ Mido 2011


Suppose...
Que je regarde la lune en plein jour
Que le soleil vienne chasser la lune
Et que je te demande
De la pluie et des nuages
Pour arroser les étoiles.


Post planifié 

13/01/2012

Bergerie 9 -- Guillevic (1907-1997)

@ Mido 2011


Suppose
Que la mer ait envie
De nous voir de plus près
Et que je te demande
D’aller lui répéter
Que nous ne pouvons pas
L’empêcher d’être seule.


Post planifié 

12/01/2012

Bergerie 20 - Guillevic (1907-1997)

@ Mido 2011



Suppose
Qu'il n'y ait que le vent
À rencontrer sur terre
Et que je te demande
De souffler à sa place
Et d'agir avec moi
Comme avec un trois-mâts


Post planifié

10/01/2012

Si ronde ...

si ronde 
la voie du silence 
cette nuit

L'ombre des cathédrales - Guillevic (1907-1997)




Il ne s'assoit pas tellement 
Dans l'ombre des cathédrales.

Il préfère les recoins 
Où ne passent 
Que les chiens et les mouches, 

Où il a parfois pour lui 
La gloire du pissenlit.


Guillevic (1907-1997)
Extrait de Etier (1977-1979)

09/01/2012

Sentir le temps - Guillevic (1907-1997)

Si je fais couler du sable
De ma main gauche à ma paume droite,
C'est bien sûr pour le plaisir
De toucher la pierre devenue poudre,
Mais c'est aussi et davantage
Pour donner du corps au temps,
Pour ainsi sentir le temps
Couler, s'écouler
Et aussi le faire
Revenir en arrière, se renier.
En faisant glisser du sable,
J'écris un poème contre le temps.
  
 
Guillevic  (1907-1997)
Art Poétique" - poème 1985-1986, Gallimard, 1989

08/01/2012

Pointe du jour ...

Cliquer sur la photo pour agrandir  @ Mido 2012


un visage
éboulis au soleil
jour de l'an

03/01/2012

2012

Passager d'ici ou d'ailleurs
la météo de 2012 annonce
une pluie de tendresse 
avec accumulation de petits bonheurs
à partager sans modération ...


TRES BONNE 

ANNEE

A VOUS TOUS